natur-action

natur-action

vendredi 22 septembre 2017

N'importe quoi !


COMMUNIQUE DE PRESSE

Ce mercredi 13 septembre, débutent les travaux d’aménagement du plateau piéton «république», situé entre la rue de la paix et le Centre République.

C’est avec consternation que nous avons pris connaissance du projet il y a quelques jours seulement.

Celui-ci prévoit l’aménagement d’une sculpture aire de jeux pour enfants en lieu et place d’un espace convivial et arboré.
Au moment même où la ville indique vouloir «verdir» et végétaliser l’avenue de la république depuis la gare, cet aménagement va totalement à l’encontre du discours officiel.

A l’origine en 1988, l’architecte du nouveau centre-ville avait prévu une esplanade arborée. Il y a moins de 8 ans, un premier aménagement, appelé «coeur carré» a supprimé la moitié des arbres.
Aujourd’hui, les plus beaux spécimens sont menacés! Un espace encore et toujours minéral sans ombre viendra remplacer des arbres, traités comme «mobilier urbain et variable d’ajustement» par la mairie dans la plupart de ses projets, au lieu d’intégrer le végétal existant.

Nous ne sommes pas opposés à l’installation de jeux en centre-ville, mais ils auraient pu trouver leur place sur le parking des martyrs par exemple.
Sacrifier 10 places de stationnement est moins dramatique que de sacrifier une dizaine d’arbres trentenaires!

mercredi 23 août 2017

La rentrée de Natur-action

Deux dates :

JEUDI 7 SEPTEMBRE 2017

réunion d'information 

AGORA 1901, salle 6 (étage), de 18h30 à 20h

Ouvert aux nouveaux et futurs adhérents...

 SAMEDI 9 SEPTEMBRE

Vous n'avez jamais osé nous rencontrer? Vous souhaitez adhérer à Natur-Action?
Nous vous donnons rendez-vous le SAMEDI 9 SEPTEMBRE de 10h à 18h au salon des associations à ST-NAZAIRE, salle Jacques Brel (Petit Maroc).




vendredi 19 mai 2017

mercredi 10 mai 2017

Massacres de pigeons



Communiqué de Presse suite au massacre de pigeons près de l'Espadon.


Il a fallu l'indignation d'une femme courageuse pour que « le pot aux roses » soit découvert.
700 pigeons auraient été « liquidés » en une nuit lors d'une opération menée discrètement, voire secrètement, sans la moindre communication aux habitants et encore moins aux associations environnementales comme c'est le cas lorsqu'il s'agit des étourneaux.

Des cadavres de pigeons sont encore visibles suspendus dans les filets. Les responsables de ce massacre n'ont pas pu effacer toutes les traces de leur passage.

Sans contester les nuisances et les dégâts provoqués par les pigeons,NATUR-ACTION est scandalisée par cet abattage qu'on peut qualifier de « clandestin » au mépris même de la Directive Européenne Oiseaux 2009. Il s'est déroulé en effet en pleine période de reproduction. Les parents ayant été tués, les petits sont à agonir dans d'affreuses souffrances.

Nous nous sommes déplacés sur les lieux et avons pu entendre et voir ce qui se passe.



L'équipe de NATUR-ACTION